top of page

Comment développer la Confiance en Soi ?

Dernière mise à jour : 8 avr.

10 étapes pour cultiver la confiance en soi


La confiance en soi est un élément clé du succès et du bien-être. Elle peut influencer notre capacité à atteindre nos objectifs, à établir des relations positives avec les autres et à surmonter les défis.

Heureusement, la confiance en soi n'est pas une qualité innée, mais quelque chose qui peut être développé et renforcé au fil du temps.


Voici 10 étapes essentielles pour vous aider à développer la confiance en vous-même.


confiance en soi

1. Identifiez vos forces et faiblesses


La première étape pour développer la confiance en soi est de connaître vos forces et vos faiblesses. Prenez le temps de réfléchir à ce que vous faites bien et à ce qui vous passionne. Notez ce que vous faites avec facilité et plaisir. Prenez conscience de vos intelligences et de vos natures.


Pour cela, vous pouvez en savoir plus sur vous-même grâce au Test des Natures Multiples. Ce test innovant, qui vient des États-Unis, vous donnera précisément les domaines dans lesquels votre potentiel s’exprime et dans quels métiers vous pouvez, aisément, l'exploiter.

Identifier les domaines dans lesquels vous pourriez avoir besoin de travailler vous permettra de jouer sur vos atouts tout en travaillant sur vos points faibles.


2. Fixez des objectifs réalisables


Établir des objectifs clairs et atteignables peut renforcer votre confiance en vous-même. Commencez par de petits objectifs que vous pouvez réaliser progressivement. Chaque succès vous donnera un sentiment d'accomplissement et renforcera votre confiance en vos capacités.


Pour cela, je vous invite à écrire vos objectifs, noir sur blanc, en vous servant du SMART :


  • Spécifique : visualisez vos objectifs comme si vous les aviez déjà réalisés et ressentez ce que cela vous procure comme satisfaction, dans vos cellules.


  • Mesurable : c’est important de poser les étapes (ou sous objectifs) qui vous permettront de savoir que vous êtes sur la bonne voie et dans le bon timing.


  • Accepté : pour que vous soyez aidé dans la réalisation de vos objectifs, il est nécessaire que les personnes impliquées de près ou de loin soit partie prenante avec vous. Par exemple, si votre objectif est de perdre du poids et que vous décidez d’aller à la salle de sport trois fois par semaine, alors que vous vous occupez de récupérer vos enfants sur ces créneaux, il y a de fortes chances que cela ne convienne pas à votre partenaire. Il risque donc, malgré lui, de vous mettre des bâtons dans les roues. Il en est de même avec les directions qui demandent à leurs commerciaux de réaliser un chiffre d’affaires inatteignable en période de récession. Si les commerciaux ne sont pas dans l’acceptation des directives qui leur sont données, leur travail sera improductif. Malheureusement, c’est une situation que je vois encore trop fréquemment sur le terrain !


  • Réalisable : aucun intérêt à ce que vos objectifs ne le soient pas, cela risque de vous démotiver plus qu’autre chose. Veillez, cependant, à ne pas être trop modeste. Posez des objectifs assez ambitieux. Donnez-vous le pouvoir de réaliser de grandes et belles réalisations.


  • Temporel : en fixant une date à laquelle vous souhaitez réaliser vos objectifs, vous saurez quelle stratégie adopter. Si par exemple votre objectif est de faire le chemin de Compostelle en deux semaines ou en deux mois, votre voyage ne sera pas du tout le même et votre stratégie non plus. Fixer une date claire qui vous permettra d’être plus précis sur les actions que vous choisirez pour la réalisation de votre objectif.


3. Recevez les épreuves et les erreurs comme de l’apprentissage


Personne n'est parfait, et tout le monde fait des erreurs. Au lieu de les voir comme des échecs, considérez-les comme des occasions d'apprendre et de grandir.

Je cite souvent, aux groupes que je forme, cette phrase de la PNL (Programmation-Neuro-Linguistique) : « il n’y a pas d’échec, il n’y a que du feed back ».


J’aime aussi beaucoup la phrase de Thomas Edison : « Je ne suis pas découragé, car tout nouvel échec constitue un pas de plus vers la victoire ».

Lorsque vous surmontez des revers, vous renforcez votre résilience et votre confiance en vous-même. Toute épreuve est une occasion de devenir une meilleure version de vous-même. La confiance en soi vient en prenant des risques et en surmontant toutes les épreuves que vous rencontrez avec foi et détermination.


4. Cultivez une attitude positive


Adoptez une attitude positive, en priorité, envers vous-même. Évitez l'autocritique excessive et remplacez-la par des pensées positives. Pour cela, vous pouvez faire la chose suivante : faites une colonne de toutes les pensées et croyances négatives qui vous viennent et remplacer le par du positif, comme dans le tableau ci-après :

Je ne réussirai pas en période de crise

Les périodes de crises sont de magnifiques opportunités pour créer de nouvelles choses

​Je ne suis pas au point pour gérer ma boîte

​Je vais me former et m’entourer pour bien gérer mon entreprise

L’environnement n’est pas propice à la réussite

Je vais trouver des solutions pour tirer avantages de ce qu’offre l’environnement

Si vous avez tendance à voir le verre à moitié vide, votre vision changera en faisant régulièrement cet exercice.


Pour finir, dites-vous que vous êtes capable et que vous méritez le succès.

La manière dont vous parlez de vous-même et de vos réalisations a un impact direct sur votre confiance en vous-même.

La confiance en Soi se cultive avant tout dans les pensées, les paroles et actions.


5. Prenez soin de votre apparence et de votre bien-être


L'apparence personnelle joue un rôle dans la confiance en soi. Plus vous vous mettrez en valeur physiquement avec de belles tenues et en mettant en avant vos atouts, et plus vous vous sentirez galvanisé. Pensez à la façon dont vous vous sentez quand vous vous apprêtez pour un rendez-vous.

Lorsque vous vous sentez bien dans votre peau, vous avez tendance à avoir plus confiance en vous.


confiance en soi

Concernant votre bien-être, pensez à prendre soin de vous pour garder la forme et maintenir une bonne énergie vitale.

Identifiez les activités qui vous permettront de trouver votre équilibre (sport, balades dans la nature, méditation, voyages, etc.).


6. Développez vos compétences


L'acquisition de nouvelles compétences renforce la confiance en soi.

Investissez du temps dans l'apprentissage, que ce soit dans votre domaine professionnel ou dans des activités personnelles. Plus vous maîtrisez de compétences, plus vous vous sentez compétent.


Le savoir n’a jamais été aussi accessible. Il n’en tient qu’à vous de choisir des informations qualitatives et enrichissantes. Évitez, en revanche, de vous assaillir de sources d’informations futiles et qui ne vous instruisent pas. La futilité fait du bien si elle ne va pas jusqu’à l'abrutissement !


7. Sortez de votre zone de confort


Je dis souvent, en formation, le con-fort est fort con ! Effectivement, le confort et les habitudes n’amènent rien dans la confiance en soi, car ils vous installent dans une sécurité routinière. Le confort ne favorise pas la création, la prise de risque et la nouveauté.

Or, tous ces aspects contribuent pleinement à la confiance en soi.

C’est pourquoi, je vous invite à étendre vos limites en sortant de votre zone de confort. Tentez de nouvelles expériences, créez et relevez des défis. Pour sortir de votre routine, faites une nouvelle chose par semaine et lancez-vous un défi par mois. Chaque fois que vous surmontez un défi, votre confiance en vous-même augmente.


8. Entourez-vous de personnes positives


« Dis-moi qui tu fréquentes, je te dirai qui tu es » est un proverbe qui a du sens !


Les relations ont un impact considérable sur votre confiance en vous.

Entourez-vous de personnes positives et encourageantes qui croient en vous et en vos capacités. Plus vous fréquenterez des personnes riches à tous niveaux, plus vous pourrez vous en inspirer pour développer votre confiance en vous-même.


Évitez les relations toxiques qui sapent votre estime de vous-même.


9. Pratiquez la gratitude


Prenez l'habitude de reconnaître et d'apprécier ce que vous avez déjà accompli.

La gratitude vous aide à rester positif et à renforcer votre confiance en vous-même en vous rappelant vos succès passés.

Dire « Merci » à ce qui vous procure déjà du plaisir, de la satisfaction et du bien-être vous nourrit au quotidien et vous permet de vibrer sur de bonnes fréquences qui se diffusent sur votre entourage et dans vos actions.


Dites également « merci » aux personnes qui vous manifestent de l’amour, de l’attention et qui vous soutiennent dans vos projets.


10. Consulter un coach en développement personnel


Si vous avez du mal à développer votre confiance en vous-même malgré vos efforts, envisagez de consulter un coach en développement personnel.

Un professionnel peut vous fournir des outils et des techniques personnalisés pour renforcer votre confiance en vous-même. Une vision extérieure et expérimentée apporte beaucoup d’informations enrichissantes.


Choisissez la personne en qui vous aurez, justement, confiance pour vous aider à grandir. Quel que soit son titre (coach, thérapeute, psy, etc.). Vous pouvez aussi participer à des stages pour réaliser ce cheminement avec le soutien du groupe. Renforcer sa confiance en l’autre agit aussi beaucoup sur la confiance en soi. C’est ce que nous faisons dans le Voyage du héros.


En conclusion, le développement de la confiance en soi est un processus continu qui demande du temps et de la pratique.

En suivant ces étapes, vous pourrez progressivement renforcer votre estime de vous-même et avoir confiance en vous et en vos capacités pour atteindre vos objectifs.

N'oubliez pas que la confiance en soi est un voyage personnel, alors soyez patient avec vous-même et célébrez et appréciez chaque étape de votre progression.

N'oubliez pas non plus que vous êtes une personne incroyable avec un potentiel unique, singulier et précieux.

19 vues

Comments


bottom of page