top of page

L’amour de soi, clef de l’épanouissement ?

Dernière mise à jour : 8 avr.


amour de soi

Il nous arrive tous, à des moments de notre existence, de penser que la vie peut être dure, les difficultés éprouvantes et les embuches trop douloureuses. Il nous arrive aussi de constater que l’existence peut être savoureuse, plaisante et que le fait d’être en vie est un cadeau inestimable. Nous le savons, notre parcours est fait de hauts et de bas, c’est ainsi pour chacun de nous. La seule chose qui diffère, c'est la nature de nos épreuves, de nos extases et surtout la façon dont nous les regardons.

En tout cas, il semble que nous cherchons tous le même ingrédient pour traverser au mieux ce chemin de vie tumultueux. Cet ingrédient s’appelle l’amour !


Qu’est-ce que l’amour ?

Dès le plus jeune âge, nous avons besoin de satisfaire des besoins que nous ne pouvons combler sans l’aide des adultes qui s’occupent de notre éducation. Cela commence par des besoins basiques, comme s’alimenter, être stimulé, évoluer. Puis, la notion de plaisir et de désir entre en scène. C’est à ce moment-là que nous nous connectons à la notion de « j’aime » et « je n’aime pas ».


J’aime la compote de pommes, les câlins de ma maman. Je n’aime pas porter une couche mouillée ou encore être réveillé par des bruits qui ne me sont pas familiers. Ce « oui, je veux » et ce « non, je ne veux pas » s’expriment au fur et à mesure de notre évolution.

amour de soi

L’amour se développe pour les personnes qui nous entourent. La notion d’attachement apparait. Nous créons des liens, différents, avec chaque personne. Nous aimons par nécessité, par envie, par choix. Petit à petit, nous choisissons de développer des relations avec des êtres qui nous font du bien. Nous prenons également conscience de la difficulté d’entretenir des liens harmonieux car nous conscientisons le fait que l’autre n’est pas moi. Par conséquent, ces pensées, paroles et actes peuvent s’accorder, ou non, à qui nous sommes en marche de devenir.


Quand parlons-nous d’amour de soi ?

C’est au stade de découverte de ce que peuvent être les interactions avec les autres que nous devrions commencer à réfléchir à la démarche d’être en amour avec soi-même. Il est clair que ce n’est pas une tendance proposée par notre environnement.

À l’école, il n’existe pas de matière qui apprend à l’individu à se comprendre, s’accepter et s’aimer. Pourtant, quoi que nous fassions de notre existence, l’amour est, très souvent, placé au premier plan. L’amour fait partie des besoins fondamentaux de l’être humain. Il arrive juste après les besoins physiologiques et le besoin de sécurité.

L’amour est vital pour notre existence. C’est pour cela que plutôt que de nous aimer nous-même, nous cherchons l’amour auprès des personnes qui nous entourent.

C’est là que l’illusion se crée !

Aller chercher de l’amour auprès des autres est un moyen de se nourrir, mais ne constituent, en rien, les fondements d’un amour véritable.


Pourquoi développer l’amour et l’estime de soi ?

Sur mes premières cartes de visite de formatrice, j’avais écrit « tout commence par soi ».

À l’époque, je n’avais pourtant pas encore conscientisé ce que cela signifiait réellement. En développement personnel, on parle beaucoup de l’amour de soi, mais entre ce qui est écrit ou conseillé dans les vidéos et la pratique, il y a un monde. En effet, apprendre à se connaitre et à connaitre ses modes de fonctionnement n’est pas qu’un processus mental. C’est une démarche qui mêle les aspects physique, émotionnel et psychologique. J’irai même plus loin en parlant d’intégration cellulaire.


L’approche physique de l’amour de soi

Dans notre environnement qui plébiscite et met en lumière « le beau », l’aspect physique prend une place très importante dans le prisme de l’amour de soi. La croyance sociétale tend à penser que si une personne a une plastique avantageuse, elle aura plus de facilité à s’aimer. J’ai eu de nombreux exemples d’accompagnement où mon client avait un physique très agréable, pour autant, cela n’était pas synonyme d’une bonne estime de soi.


amour de soi

J’entends par estime de soi, la capacité à s’accueillir, s’accepter et s’aimer tel que l’on est. Je vous invite à lire « Imparfait, libre et heureux » de Christophe André qui est une référence en la matière.

Dans l’approche physique, il serait préférable de prendre soin de son corps plutôt que de son apparence. Ce n’est pas ainsi que nous sommes éduqués, mais c’est pourtant essentiel. Notre corps est le véhicule avec lequel nous allons voyager tout au long de notre vie.

C’est pourquoi, c’est important d’en prendre soin. Pour cela, il est essentiel de développer du lien avec son corps. Nous devrions interroger notre corps sur ces besoins, envies, ressentis afin de vivre plus en équilibre.


Soyons conscient que notre corps devrait être, de loin, notre premier amour. Celui avec lequel nous allons faire toute notre vie et celui qui va garantir notre bien-être, tout au long de notre existence.

En coaching, je transmets des outils pour développer une communication avec son corps. Aimer son corps passe par une communion pérenne avec ce dernier.


L’approche émotionnelle de l’amour de soi

Nous ne sommes pas égaux face à la façon dont nous vivons nos émotions. Nous n’apprenons pas non plus à les identifier et à observer comment elles se manifestent en nous. Or, notre façon de fonctionner émotionnellement conditionne beaucoup nos agissements.

Les personnes qui sont très sensibles émotionnellement vont avoir plus de de difficultés à développer l’amour de soi de façon solide et pérenne car leur équilibre interne est instable.


Développer son intelligence émotionnelle aide à accroitre l’amour de soi. Le coaching et les stages sur ce thème sont très utiles pour apprendre à connaitre et maitriser son centre émotionnel. C’est ce que nous faisons dans les coachings et dans le voyage du héros.


Progresser vers une meilleure gestion émotionnelle vous aidera à :

- Pratiquer le non jugement vis-à-vis de vous-même

- Comprendre vos émotions et ce qui les stimule

- Créer une boîte à outils de gestion des émotions

- Développer votre estime de vous-même

- Communiquer sur vos émotions de manière appropriée


En accentuant votre intelligence émotionnelle, vous augmenterez votre niveau de confiance en vous-même. La confiance et l’amour sont étroitement liés. Si j’aime, je fais confiance. Si je fais confiance, j’aime.


L’approche psychologique de l’amour de soi

Elle est beaucoup liée à la façon dont je vais choisir mentalement de me regarder : quel regard est ce que je pose sur moi ?

En développement personnel, on peut améliorer ce que l’on appelle son mindset, c’est-à-dire son état d’esprit. Voici quelques conseils pour améliorer votre dynamique mentale :

· Transformer vos croyances négatives sur vous-même en positives

· Regarder le verre à moitié plein plutôt que le verre à moitié vide

· Pratiquer le non jugement et l’acceptation de qui vous êtes

· Transformer ce qui vous limite ou vous pose problème

· Reconnaitre votre potentiel

· Mettre votre mental au repos avec des outils adaptés (sport, relaxation, méditation, etc.).


J’ai créé une méthode pour développer quotidiennement votre mindset afin que vous ne soyez plus esclave de votre mental. Bien au contraire, vous pouvez le stimuler pour qu’il contribue à développer votre confiance en vous-même et en votre capacité à être créateur de votre vie.

Vos pensées, crées par votre mental, sont la première étape pour développer l’amour de soi. Les paroles que vous utilisez pour parler de vous-mêmes et vos actes vont permettre à vos pensées de se concrétiser.


L’amour universel parle-t-il d’amour de soi ?


amour de soi

Depuis quelques temps, ce terme «d’amour universel» est un peu utilisé à toutes les sauces, comme si c’était devenu le graal des personnes qui se disent éveillées.

Mais peut-on vraiment parler d’amour universel lorsque l’on ne s’aime pas, avant tout, soi-même ?

Selon moi, ça ne fonctionne pas !

Le petit soldat caché qui va au combat pour aller chercher cet amour universel s’appelle, très souvent, le sauveur. Ce dernier, présent en chacun de nous, avec plus ou moins de pouvoir, va passer son temps à aimer et faire pour les autres. Mais, en réalité, le sauveur agit parce qu’il a besoin de se nourrir lui-même. Et vous savez de quelle nourriture a besoin ce sauveur ? D’amour !

Je suis donc convaincue que cette notion d’amour universel ne peut prendre toute sa dimension qu’à travers l’amour de soi.


Comment développer l’amour de soi ?

Selon moi, c’est un cheminement qui consiste à aller à la rencontre de soi, comme nous pourrions le faire dans le début d’une relation amoureuse.

Se découvrir permet de choisir ce que l’on garde de nos modes de fonctionnements et ceux que l’on transforme. Sachant qu’un bon nombre de nos agissements proviennent de mimétismes et/ou de formatages, mis en place dans notre construction.

Pour parvenir à remplacer des comportements, bien ancrés, qui ne nous conviennent plus, je vous invite à vous confronter au groupe. C’est ce que nous faisons dans le Voyage du héros où chaque participant se libère de ses freins et limitations, en s’appuyant sur le soutien et les propositions du groupe.


Développer l’amour de soi, c’est aussi porter un autre regard sur qui vous êtes, à tous les niveaux : physiquement, mentalement, émotionnellement. L’être humain est souvent dur avec lui-même. Vous aimer, c’est vous accepter tel que vous êtes et faire de vos singularités des valeureux atouts.

Pour apprendre à mieux vous connaître, vous pouvez aussi faire appel à des outils de développement personnel, très en vogue actuellement, comme

- la numérologie

- l’astrologie

- les approches thérapeutiques

- la PNL

- l’hypnose

- les tests de personnalité (le test des Natures Multiples est super)

- les bilans de compétences


Dans le programme 4V, je propose un mélange de certaines de ces approches pour vous offrir un bilan innovant et nourrissant. Je fais appel à des partenaires pour compléter ma vision et mon approche.


Pour finir cet article, je vous invite à faire de nouvelles choses et à sortir de votre zone de confort pour apprendre à vous connaître. Pour les plus audacieux, je vous conseille de prendre des risques qui vous aideront à sortir de vos automatismes et à vous découvrir dans des situations inhabituelles.

Enfin, plus vous vous ferez aider pour développer l’amour de soi et plus vous aurez d’années pour en profiter !


7 vues

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page